>> SPECIAL TABLETTE ET MOBILE Finistère en photo, galerie par commune ou thème #responsive
   >> consultez la version intégrale de mes carnets de voyage et galeries photo à TOILAPOL.NET

>> Cliquer sur les photos pour les agrandir à leur taille originale à partir de novembre 2015.

jeudi 18 octobre 2012

dernier gros coëf. de l'année

17 octobre, L'Ile-Tudy, côté mer, coëfficient de 108 mais heureusement le vent a faibli avant la marée haute... beaucoup de monde au spectacle et même une équipe de France 2 (voir pendant 7 jours à 1 mn).

17 octobre, L'Ile-Tudy, côté Rivière de Pont L'Abbé, le Popof est au même niveau que les voitures...
16 octobre, Rosquerno, Rivière de Pont L'Abbé... l'homme qui marche sur l'eau... mais le clapot envahira un peu ses bottes ;)

13 commentaires:

  1. Il faudra que je vienne voir ça une fois dans ma vie !

    RépondreSupprimer
  2. Spectaculaire à souhait ! En plus ces derniers jours le vent était de la partie, c'est dans ces moments là qu'on prend conscience de la force des éléments ! Bonne fin de semaine Paul

    RépondreSupprimer
  3. Ooooh... J'ai vu le reportage de TF2 et j'ai pensé à toi...Merci, Paul pour ces images exceptionnelles. Connaissant bien les lieux, je réalise l'ampleur du phénomène...Heureusement que le vent n'était pas trop fort, vue la configuration des lieux celà a évité des dégâts...
    Bon WE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du passage et du commentaire, Monik. Effectivement, j'aurais pu être dans le cadre des images présentées sur France 2 ( http://www.pluzz.fr/jt-20h-2012-10-17-20h00.html à 1mn environ). Heureusement, le vent était tombé avant la marée haute et si ces images sont impressionnantes il n'y a pas de dégâts.

      Ici 25 ans après, on a revécu en images d'archives l'ouragan de la nuit du 15 au 16 octobre 1987, vraiment exceptionnel avec des vents à 230 km/H. Ce soir-là, je n'avais rien laissé sur mon balcon, sentant que c'était différent des coups de vent habituels. Avant de fermer mon dernier volet, le spectacle des transformateurs qui sautaient les uns après les autres à l'horizon était magnifique. 2 ou 3 semaines après, très loin à l'intérieur des terres, notamment à 15 km au nord de Quimper, il y avait des haies complètement brûlées par les embruns salés, pratiquement donc à 40 ou 50 km de la côte.

      Supprimer
  4. J'aime ces ambiances tempètueuses surtout lorsque cela finit bien ! Phil

    RépondreSupprimer
  5. Des scènes impressionnantes ! Moi aussi j'aimerais voir ça une fois... et photographier ces grosses vaques !
    Mais c'est vrai qu'il n'y a pas que le coté esthétique et que ces grandes marée associée à un vent puissant peuvent causé des dégâts !

    RépondreSupprimer
  6. C'est impressionnant et beau à voir , moins drôle à subir !!

    RépondreSupprimer
  7. Oh la la, l'île Tudy ! ça fait au moins 30 ans que je n'y suis pas retournée. Alors c'est un plaisir d'en revoir un petit bout avec cette photo qui souffle

    RépondreSupprimer
  8. Ah les grandes marées, tant qu'elles ne font pas de dégâts, c'est sublime !

    RépondreSupprimer
  9. jamais mis les pieds à l'île Tudy, il va falloir que je remédie à cet oubli !

    RépondreSupprimer
  10. Si ma mémoire est bonne, je me souviens d'une tempête qui avait ratiboisé le bosquet d'arbres qui domine Quimper...Peut-être était-ce à la même période...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est la nuit du 15 au 16 octobre 1987 que le Mont Frugy et les allées de Locmaria notamment étaient devenus "chauves". C'était juste au moment du krack boursier et les media n'avaient guère parlé de l'ouragan... "déficit d'émotion nationale" avait dit un des ministres

      Supprimer
  11. Merci pour la réponse. "Déficit d'émotion", j'aime la formule... mais l'évènement n'était pas passé inaperçu pour les amoureux de la Bretagne en général et de ce petit coin en particulier..! ;-)
    Bonne journée, Paul!

    RépondreSupprimer

NO SPAM ! COMMENTS ARE MODERATED AND "NO FOLLOW"

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de laisser un commentaire.
Les commentaires étant modérés, le votre n'apparait donc pas immédiatement.

Au revoir et merci beaucoup de vos visite et commentaire éventuel. auteur de ces photos : © Paul Kerrien sauf, évidemment, indication dans le post ou la page.
pour info : à compter d'octobre 2013 la première photo de chaque post est également automatiquement publiée sur 500px, flickr en plus de facebook et de twitter.