>> SPECIAL TABLETTE ET MOBILE Finistère en photo, galerie par commune ou thème #responsive
   >> consultez la version intégrale de mes carnets de voyage et galeries photo à TOILAPOL.NET

>> Cliquer sur les photos pour les agrandir à leur taille originale à partir de novembre 2015.

lundi 8 février 2016

cascade de Trogour à Plogonnec (11 photos)

1) L'autre jour, c'était la seconde fois que je me rendais sur les bords du Steir, sur la rive de Plogonnec, à Trogour, exactement. La première fois,  c'était le 15 octobre dernier mais il n'y avait qu'un mince filet d'eau dans la cascade que j'avais repérée sur ce site de randonnée en cherchant des balades le long des rivières de la région. Cette fois-ci, les bottes étaient vraiment nécessaires pour traverser la prairie longeant le Steir, prairie qui apparemment était inondée il y a encore peu car au retour de ma balade, le propriétaire m'a demandé s'il y avait toujours de l'eau. D'ailleurs, je n'ai pas pu me balader vers l'aval car là, la hauteur d'eau était vraiment encore trop  importante.

1 bis) juste pour comparer le débit par rapport au 15 octobre 2015...

2) Aujourd'hui, il y a juste  le débit qu'il faut et je ne regrette pas mon déplacement ;)

3) alors que je descendais le sentier sur le coteau, j'ai entendu un bruit ou plutôt des bruits bizarres, métalliques, avant de voir passer à travers les arbres un TER à une vitesse réduite, pas vraiment un bruit de train habituel. Peut-être franchissait-il un des nombreux ponts permettant à la voie de franchir les nombreux méandres de la rivière. Quand j'ai discuté avec le propriétaire de la prairie à mon retour à ma voiture garée près de sa ferme, il m'a demandé si je n'avais pas entendu le train et m'a expliqué que la voie  Quimper – Landerneau, en mauvais état, oblige une circulation à vitesse réduite. Dans ce secteur, la voie de chemin de fer a nécessité de nombreux  ouvrages d'art : ponts, tunnels encore en bon état, du moins, en meilleur état que la voie elle-même, avec de beaux parements en pierre de taille.

4) il doit bien y avoir 20 à 25 m de dénivelé en plusieurs ressauts

5) vers l'aval alors que je suis au pied des ressauts  à flanc du coteau : le niveau du Steir est encore bien haut

6) un de ces ressauts

7) ça y est, les rayons directs du soleil parviennent jusqu'au bas de la gorge du ruisseau

8) il faudra que j'essaye d'y aller tôt un matin, en espérant qu'il y ait un peu de brume et ce même niveau d'eau

9) là, je suis plus bas, au niveau de la prairie bordant la rivière

10) encore plus bas, pratiquement sur la rive. La pente du coteau est vraiment abrupte et je n'ai pas essayé d'aller voir plus haut. J'y retournerai sûrement en mettant de vieux vêtements que je n'aurais pas peur de salir ni abîmer...  quoi que, c'est peut-être un peu trop dur pour moi, nécessitant de me hisser en tirant sur mes mains. J'ai vu qu'il y a un chemin qui traverse le coteau à mi pente… faudra que j'aille voir s'il mène au haut de la cascade.

C'est là :

8 commentaires:

  1. De belles poses longues !!!
    Merci et bonne semaine Paul

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien tes expéditions. Ce ne doit pas être facile de porter et d'installer le matériel dans ces chemins boueux et glissants.
    Tu en ramènes de belles photos, toujours agréables à regarder, je découvre des endroits que je ne connais pas.
    En regardant sur google, j'ai remarqué une route et une chapelle au nom de Seznec. Est ce que tu la connais ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Katia ;) non, je ne connais pas cette chapelle… il y en a tellement ;)

      Supprimer
  3. Une excellente série de poses longues de plus à ton actif !
    Je vois aussi que tu ne ménages pas ta peine pour trouver les bons "spots".
    Et si je ne devais en retenir qu'une, ce serait la 7 que je trouve réellement un ton au dessus des autres.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Paul
    Tortueux à souhait.
    Parfait pour tes photos.
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  5. Jolie série en pause longue encore. J'aime particulièrement la première. On dirait une robe ou un voile qui se répand le long du lit du ruisseau...

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique série! J'adore la 1°photo. Le filé est excellent et j'ai cru voir bondissant sur les rochers, comme le visage étonné d'un fantôme!:-)
    Bonne journée, Paul.
    PS: J'espère que la tempête n'a pas fait de dégâts chez vous!


    RépondreSupprimer
  7. Superbe série !
    J'aime bien que tu racontes chacune de tes photos : les difficultés d'accès, l'heure et la lumière, le niveau d'eau comparé...

    RépondreSupprimer

NO SPAM ! COMMENTS ARE MODERATED AND "NO FOLLOW"

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de laisser un commentaire.
Les commentaires étant modérés, le votre n'apparait donc pas immédiatement.

Au revoir et merci beaucoup de vos visite et commentaire éventuel. auteur de ces photos : © Paul Kerrien sauf, évidemment, indication dans le post ou la page.
pour info : à compter d'octobre 2013 la première photo de chaque post est également automatiquement publiée sur 500px, flickr en plus de facebook et de twitter.